Le droit applicable au GECT Alzette Belval est le droit français (droit du siège). Le budget est donc soumis aux règles de la comptabilité publique (M14).

Les recettes du GECT sont uniquement constituées des contributions de ses membres ayant voix délibérative. Le budget relatif à l’administration générale est défini pour chaque nouvel exercice selon les procédures légales inhérentes et le résultat constaté en fin d’année est reporté sur l’exercice suivant.

Statutairement, le financement se fait à parité entre les délégations françaises et luxembourgeoises (les appels à contribution sont prévus en ce sens). Au sein de chaque délégation, une convention financière (annuelle ou pluriannuelle) fixe les contributions de chaque membre. Le GECT Alzette Belval n’en est pas signataire au regard de la libre administration des délégations.

Le budget 2013 du GECT Alzette Belval s’élevait à 80 000 €.

Le budget 2014 a été voté à 135 938,34 € (dont 80 000 € au titre des contributions 2014).

Le budget 2015 a été voté à 187 588,29 € (dont 128 000 € au titre des contributions 2015),

Le budget 2016 a été voté à 212 842.13 € (dont 128 000 € au titre des contributions 2016).

Le budget 2017 a été voté à 249 148.96 € ( dont 128 000 € au titre des contributions 2017).