Le projet INTERREG VA Grande Région ABACTIV (Alzette Belval à vélo et à pied!) avait pour objectif de développer sur l’agglomération transfrontalière d’Alzette Belval un véritable réseau aménagé et sécurisé de voies cyclables et piétonnes, et ses services annexes.

Alzette Belval est un territoire transfrontalier dense qui génère et absorbe des flux transfrontaliers quotidiens, ce qui appelle à la création de nouvelles infrastructures pour la mobilité active. ABACTIV avait pour objectif de réaliser les infrastructures manquantes et nécessaires afin d’améliorer considérablement l’offre en matière de mobilité durable pour les déplacements transfrontaliers quotidiens des travailleurs et apprenants. Il visait à permettre de réaliser les connexions nécessaires entre les liaisons douces pour être la première pierre vers la mise en place d’un réseau plus dense et encore plus intégré à l'échelle d'Alzette Belval.


Le GECT Alzette Belval était chef de file du projet mais ce dernier ne pouvait pas se concrétiser sans l'intervention de différents opérateurs : l'EPA Alzette Belval et les communes de Mondercange, Sanem et Schifflange.

ABACTIV était également suivi et soutenu par différents opérateurs méthodologiques : la Ville d'Esch-sur-Alzette, le Ministère luxembourgeois de la Mobilité et des Travaux Publics _ Département de la mobilité et des transports et e Ministère luxembourgeois de la Mobilité et des Travaux Publics _Administration des ponts et chaussées.


En bref, le projet « ABACTIV ! Alzette Belval à vélo et à pied » a permis de développer et d’améliorer l’offre en matière de mobilité douce sur le territoire d’Alzette Belval. Les réalisations ont participé à créer un premier réseau aménagé et sécurisé de voies cyclables et piétonnes ainsi que ses services annexes. Il  a permis de :

  • poursuivre et étendre l’offre en matière de location de vélos courte durée « Vël’OK ».
  • créer une première connexion cyclo/piétonne transfrontalière entre les sites de Micheville (F) et Belval (L).
  • étendre et mieux mailler le réseau cyclable luxembourgeois grâce à des connexions stratégiques.
  • mieux communiquer auprès des habitants de l’agglomération transfrontalière sur les offres de mobilités alternatives à la voiture.

Le coût total du projet s'est élevé à 1 833 688.90 € avec un cofinancement FEDER de 857 992.99 € soit 46.79%.

Le projet et les réalisations